Des personnes transgenres se plaignent fréquemment d'être "interpellées, voire agressées" lorsqu'elles se rendent dans les toilettes de lieux publics. La plupart des immeubles de l...

Des personnes transgenres se plaignent fréquemment d'être "interpellées, voire agressées" lorsqu'elles se rendent dans les toilettes de lieux publics. La plupart des immeubles de la Régie des bâtiments ne disposent que de toilettes séparées pour hommes et femmes. Pour le personnel, le Codex sur le bien-être au travail ne prévoit pas de toilettes "transgenres". Dans les parties de bâtiment ouvertes au public, il n'y a même pas d'obligation légale de prévoir des toilettes séparées H/F. Toutefois, précise-t-on au ministère de la Justice, à la demande du client de la Régie, il y a une tendance à opter de facto pour des toilettes non genrées, sans qu'il y ait de demande spécifique pour les personnes transgenres. Un nombre croissant de clients font apposer un X sur la porte des toilettes, en plus des pictogrammes "H" et "F", afin d'indiquer que les personnes transgenres peuvent y avoir accès.