Le parquet de Bruxelles a demandé à la police des chemins de fer de rédiger certains PV pour vols à la tire "dans la mesure du possible" en néerlandais. Le député Stefaan...

Le parquet de Bruxelles a demandé à la police des chemins de fer de rédiger certains PV pour vols à la tire "dans la mesure du possible" en néerlandais. Le député Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen) s'interroge: s'agirait-il là de soulager l'arriéré des juges francophones, qui seraient, dit-on, plus enclins à classer les dossiers sans suite? Au ministère de la Justice, on confirme que cette procédure est appliquée, à l'initiative du parquet de Bruxelles, aux étrangers qui ne parlent aucune des deux langues nationales. Ce ne serait, par contre, pas la résultante d'un sous-financement du tribunal francophone de Bruxelles, qui compte vingt magistrats de plus qu'avant la réforme de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Aucun chiffre n'atteste, par ailleurs, une plus grande clémence de ces juges par rapport à leurs collègues néerlandophones.