La capacité des plantes d'intérieur à purifier l'air de nos maisons repose largement sur un mythe, mais peut-être plus pour longt...

La capacité des plantes d'intérieur à purifier l'air de nos maisons repose largement sur un mythe, mais peut-être plus pour longtemps. En y introduisant un gène codant prélevé chez des lapins, des chercheurs ont en effet mis au point une plante réellement capable d'extraire activement le chloroforme et le benzène de l'air et de le transformer en phénol, utilisé pour la construction de parois cellulaires. Les chercheurs tentent actuellement de développer d'autres applications, notamment pour la dégradation du formaldéhyde.