A l'inverse de son homologue en dur, un salon virtuel peut se permettre de rester ouvert toute l'année. Le site de Batibouw (1) n'échappe pas à cette règle. Il représente donc un excellent point de départ pour les amateurs de briques en quête d'informations. Liste des exposants (avec lien vers le site des sociétés), adresses des associations professionnelles actives dans le secteur, plus d'une trentaine de dossiers couvrant aussi bien les emprunts que la réparation des plaques de Gyproc..., l'adresse à de quoi occuper les acharnés de la truelle. Batibouw n'a cependant pas le monopole en matière de construction. Ainsi, les 22, 23 et 24 mars prochains se tiendra, au Palais des expositions de Namur, la quatrième édition du salon Bois & Habitat (2). Prsentant confére...

A l'inverse de son homologue en dur, un salon virtuel peut se permettre de rester ouvert toute l'année. Le site de Batibouw (1) n'échappe pas à cette règle. Il représente donc un excellent point de départ pour les amateurs de briques en quête d'informations. Liste des exposants (avec lien vers le site des sociétés), adresses des associations professionnelles actives dans le secteur, plus d'une trentaine de dossiers couvrant aussi bien les emprunts que la réparation des plaques de Gyproc..., l'adresse à de quoi occuper les acharnés de la truelle. Batibouw n'a cependant pas le monopole en matière de construction. Ainsi, les 22, 23 et 24 mars prochains se tiendra, au Palais des expositions de Namur, la quatrième édition du salon Bois & Habitat (2). Prsentant conférences, colloques et exposants, ce salon unique en Europe, à destination des professionnels et des candidats bâtisseurs, s'attache depuis quatre ans à promouvoir un habitat plus respectueux de l'environnement. Une démarche identique à celle des promoteurs de Belgium-Wood-It (3), qui présentent un annuaire professionnel du secteur du bois en Belgique. Toujours pour les chefs d'entreprise ou les travailleurs de la construction, le projet Marco (4) vise à créer des outils d'information et de formation au management des risques environnementaux dans les métiers de la construction. Plus concret, et à destination du particulier, Biospeedhomme (5), une société spécialisée dans la construction en bois, détaille, à l'aide de nombreuses photographies, les avantages (pas les inconvénients) d'une telle habitation. Petit plus: un diaporama, composé de 10 schémas, explique comment construire sa maison en trois jours. Les amoureux des pierres, peu sensibles à la chaleur du bois, pourront, eux, entamer leur recherche parmi l' Annuaire des architectes, urbanismes et paysagistes de Belgique (6). Cela dit, difficile de dire s'ils trouveront à cette adresse chaussure à leur pied. D'un abord alléchant, le site présente finalement bien peu de contenu. Ainsi, pour la région bruxelloise, nous n'avons trouvé que 19 architectes alors que les Pages jaunes (7) en renseignent plus de 1 200. Un peu plus loquace, Archibel (8), le portail européen des architectes en répertorie un peu plus de 10 500 pour l'ensemble du territoire. Quoi qu'il en soit, une fois les plans en poche, il s'agira de dénicher un entrepreneur pour monter le futur nid. Le site Confédération construction (9), s'il ne présente pas une liste des coordonnées des entrepreneurs (il faut être affilié à la Confédération pour parcourir sa base de données), dispense de nombreux conseils pour choisir son entrepreneur. D'un abord plus sympathique, Livios (10), anciennement connu comme Batimonde, le site portail du secteur belge de la construction, reprend, en ligne, son guide de la construction, une série de brochures pratiques... ainsi qu'une liste des prix indicatifs (portes d'entrée, mètre cube de béton, traitement de façade, toiture, etc.). Mais, remise à jour aléatoirement (les prix datent de 1999), cette dernière risque de ne pas être très utile... Dans la rubrique "maison" du site Les meilleurs de Belgique (11), on trouve, des portes blindées aux vérandas, un répertoire des entreprises de la construction possédant un site Internet. Dernière petite formalité: si la taille de votre projet dépasse celle de votre portefeuille, la Société wallonne du logement (12) et le service logement du ministère de la Région de Bruxelles-Capitale (13) proposent des pistes pour le financement, dont des prêts hypothécaires à taux réduits. Enfin, si investir dans la brique ne vous tente finalement pas, le site français Habiter autrement (14) présente le cohousing, le squat ou l'habitat groupé autogéré en Belgique. V.G. (1) www.batibouw.com (2) www.bois-habitat.com (3) www.wood-it.be (4) www.marco-construction.be (5) www.biospeedhome.be (6) www.architecte.be (7) www.pagesjaunes.be (8) www.archibel.be (9) www.confederationconstruction.be (10) www.livios.be (11) www.lesmeilleurs.be (12) www.srwl.be (13) www.logement.irisnet.be (14) www.habiter-autrement.org