En vertu d'un règlement européen, la nouvelle carte d'identité reprend les empreintes digitales de son détenteur, afin de renforcer la lutte contre la fraude à l'identité. Ces empreintes fi...

En vertu d'un règlement européen, la nouvelle carte d'identité reprend les empreintes digitales de son détenteur, afin de renforcer la lutte contre la fraude à l'identité. Ces empreintes figurent sur la puce, lisible uniquement par les instances compétentes. Elles correspondent aux index de chaque main. Quid pour les personnes dont les doigts concernés sont atrophiés ou manquants ? Ministre (CD&V) de la Sécurité et de l'Intérieur, Pieter De Crem indique que dans ce cas, l'empreinte d'un autre doigt, selon un ordre de priorité, peut être relevée. Une carte d'identité ne comportant pas d'empreintes digitales peut être octroyée à tous ceux chez qui une maladie de la peau ou un handicap quelconque rend impossible le relevé d'empreinte. Aucun certificat médical n'est nécessaire. Le caractère manifeste de cette impossibilité est laissé à l'appréciation de l'agent communal, qui peut toujours, au moindre doute, exiger un certificat médical.