Tu sais, me disait mon frère, d'où sont provenus les problèmes de liquidités chez Fortis ?
...

Tu sais, me disait mon frère, d'où sont provenus les problèmes de liquidités chez Fortis ? Miet Smet a touché son épargne prénuptiale. Cela me rappelle une blague concernant Margriet Hermans. Pourquoi le prix du cuivre a-t-il monté si fort ? Parce qu'elle s'est fait implanter un stérilet. Margriet Hermans est députée flamande (Open VLD) et chanteuse. Au cours d'interviews, elle a souvent évoqué son excès de poids. Si vous l'ignoriez, la blague n'est pas drôle. Et si vous le saviez, elle n'est pas pour autant plus savoureuse. Le jour d'après, alors que je participais à un débat consacré à la question de savoir si la littérature pourrait sauver la Belgique, je me suis dit que les blagues sont intraduisibles. Est-il important que des écrivains flamands soient lus dans le sud du pays, et vice versa ? Les auteurs flamands font éditer leurs £uvres à Amsterdam, mais ne peuvent espérer que leurs lecteurs néerlandais comprendront leurs blagues. Par ailleurs, à l'intention de leurs concitoyens francophones, les traductions françaises de leurs écrits gagneraient sans doute à être accompagnées de notes en bas de page. Ce qui tombe sous le sens à Anvers n'est guère compréhensible à Liège. Cela vaut aussi, en sens inverse, pour les auteurs francophones. Quant à Miet Smet, aujourd'hui âgée de 65 ans, elle fut ministre fédérale de l'Emploi, et est à présent députée flamande (CD&V). Les francophones savent-ils encore qui elle est ? Savent-ils qu'elle vient de se marier pour la première fois, alors que son mari, Wilfried Martens (72 ans), en est déjà à son troisième hymen? Les francophones n'ont-ils pas également chuchoté que les jeunes mariés ont entretenu, voici plusieurs années, une liaison cachée ? Les blagues perdent leur substance si elles requièrent trop d'explications... Allez, une dernière blague pour la route, une très ancienne. Comment s'appelle Wilfried Martens en Wallonie ? Huile frites. Mais la meilleure est encore la publicité de Fortis, qui - incroyable, mais vrai - est toujours diffusée. " La vie est une courbe. Aujourd'hui, ici. Et demain ? " Et toute la salle de cinéma de s'esclaffer au moment où le spot fut projeté. De l'humour noir comme jais, avec un arrière-goût très amer. Kristien Hemmerechts est l'auteur de romans, de récits et de chroniques. Elle enseigne la littérature à l'Université catholique de Bruxelles (HUB). Son roman De tuin der onschuldigen(Le Jardin des innocents) est paru chez Actes Sud.