Le printemps arrive de plus en plus tôt en Belgique, et la température moyenne a augmenté de 1,5 °C depuis 1981 dans notre pays : un réchauffement climatique extrêmement rapide, qui a un effet majeur sur la flore et s...

Le printemps arrive de plus en plus tôt en Belgique, et la température moyenne a augmenté de 1,5 °C depuis 1981 dans notre pays : un réchauffement climatique extrêmement rapide, qui a un effet majeur sur la flore et sur l'écosystème en général. C'est là le résultat d'une étude innovante, publiée sur le site de la British Ecological Society et menée par l'équipe de l'ingénieur en bio-sciences, Pieter De Frenne, de l'université de Gand. Pour aboutir à ces résultats, les chercheurs belges ont analysé 200 heures d'archives vidéo du Tour des Flandres, tournées de 1981 à 2016, en se focalisant sur les arbres et buissons (46 au total) qui jalonnent douze grimpées de cette fameuse course cycliste. Les températures et les précipitations ont, par ailleurs, également été prises en compte. Bilan : que ce soient les magnolias ou les peupliers, ils se dotent de feuilles et fleurissent de plus en plus tôt. Pour l'équipe belge, il est urgent de se servir de l'outil audiovisuel en sciences de l'environnement, pour mieux savoir à quoi nous attendre en matière de changement climatique.