Avant la rénovation, la maison présentait un espace de travail en bas et un bel-étage en haut. " Les propriétaires nous ont demandé de transposer l'espace de vie - séjour et cuisine - en bas, dans une nouvelle extension, explique l'architecte. L'annexe classique située à l'arrière a dès lors été abattue. "
...

Avant la rénovation, la maison présentait un espace de travail en bas et un bel-étage en haut. " Les propriétaires nous ont demandé de transposer l'espace de vie - séjour et cuisine - en bas, dans une nouvelle extension, explique l'architecte. L'annexe classique située à l'arrière a dès lors été abattue. "Cette intervention structurelle créée à l'arrière a engendré une cascade d'avantages. Le séjour combiné à la cuisine a créé un environnement plus spacieux et plus lumineux, rétablissant aussi le contact avec le jardin. L'espace libéré à l'étage a permis d'augmenter de deux à quatre le nombre de chambres, tout en rajoutant une salle de bains et un dressing, et un nouvel accès exclusif vers les appartements privés a pu être créé, détaché de l'accès vers l'espace professionnel maintenu dans la maison existante. A l'arrière, un petit patio sert de zone tampon entre l'ancien et le neuf et invite la lumière zénithale tant dans l'espace de travail que dans le vaste séjour qui profite déjà de la grande luminosité de la nouvelle façade vitrée de 10 mètres ouverte sur le jardin. La plupart des segments sont des fenêtres fixes, de sorte que l'on a pu utiliser des profilés relativement discrets. Les profilés du bas sont partiellement enfoncés dans le sol, de manière que le passage entre l'intérieur et l'extérieur soit estompé. Les architectes ont accentué à la fois les contrastes entre l'ancien et le neuf et l'harmonie qui s'en dégage. Les antithèses proviennent de l'utilisation des coloris : le mur de briques classique du bâti existant a été peint en blanc, tandis que le nouveau volume a été habillé de panneaux noirs en Volkern. Plusieurs parties présentent un renfoncement par rapport au volume : le patio, la partie sous l'auvent et l'accès. On y a parachevé les parois avec des lamelles de bois en afzélia. L'association noir/blanc + bois se retrouve aussi à l'intérieur : un parquet en merbau, des murs plâtrés de blanc, une cuisine en placage de chêne noir avec un plan de travail en composite blanc, et de grands placards blancs dans le salon. L'agencement suit désormais une logique parfaite : un accès centralisé donnant directement dans la partie privée. Le nouveau volume se love ainsi autour de la maison originelle, donnant l'impression qu'il en a toujours été ainsi. Concept : S3Architecten. Tél. : 015 70 15 25. www.s3a.be Découvrez l'intégralité du texte et les plans de ce reportage dans le magazine Je vais Construire de juin, en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.be SOFIE DE VRIESE