De 1,9 milliard demandé à 266 millions d'euros (hors divers frais et intérêts) à payer: l'opération est bonne. Il n...

De 1,9 milliard demandé à 266 millions d'euros (hors divers frais et intérêts) à payer: l'opération est bonne. Il n'empêche: même si dans la bataille judiciaire qui les oppose au géant pharmaceutique Perrigo, Marc Coucke et son consortium financier ne sont condamnés qu'à verser un petit 15% de la somme exigée par Perrigo, le Cepani - Centre belge d'arbitrage et de médiation - confirme ainsi la vente frauduleuse, en 2015, par Marc Coucke, d'Omega Pharma, une mariée qu'il avait rendue très belle par des manipulations comptables alors insoupçonnables. Jusqu'à présent...