TUGDUAL DENIS
...

TUGDUAL DENISPILE Rien ne ressemble plus à un costume de François Hollande qu'un autre costume de François Hollande : sobre et taillé sur mesure. Aucune folie dans l'apparence, chez lui. Trois modifications notoires ont tout de même été apportées à son look. D'abord, il a changé de lunettes : en janvier 2010, il opte pour un modèle avec branches directement fixées sur les verres. Ensuite, grâce à un régime, il aurait perdu jusqu'à 15 kg. Lui qui regarde un peu le cyclisme et beaucoup le foot à la télévision pratique parfois le tennis en double avec son ami Jean-Pierre Jouyet. Enfin, il se serait teint (oui, le conditionnel s'impose, car cette information de grande importance a été démentie par certains proches) les cheveux en plus sombre, et un brushing lui permettrait de donner du volume aux cheveux qui lui restent.FACE " Il a maigri, il regrossira ! " : cette prédiction lâchée par Jean-Marie Le Pen en 2011 s'est révélée exacte. Il faut dire que François Hollande adore le chocolat (celui de l'ancien restaurant Le Récamier avait ses faveurs), la viande rouge, et, selon la première dame dans Femme Actuelle, " la cuisine au beurre ". Décidément généreuse en confidences sur la question, Valérie Trierweiler racontait, mi-avril à l'International Herald Tribune, que son compagnon avait gardé de son voyage aux Etats-Unis, dans les années 1970, " un certain attrait pour les hamburgers ". Et Hollande, qui avait à l'époque rédigé un rapport sur l'émergence des fast-foods, de préciser : " J'aurais pu faire fortune dans les cheeseburgers, mais j'ai finalement choisi la politique. "PILE Le chef de l'Etat est féru d'Histoire en général, de la IIIe République et d'Henri IV en particulier. Ses pré- férences cinématographiques, livrées au site spécialisé Allociné : Sous le sable de François Ozon, Les Cheyennes de John Ford, Spartacus de Stanley Kubrick, Baisers volés de François Truffaut, et Ma nuit chez Maud d'Eric Rohmer. Il apprécie la nouvelle chanson française, à l'image des titres d'Alex Beaupain ou de Benjamin Biolay, mais certains de ses goûts sont plus convenus : Nolwenn Leroy ou Yannick NoahàFACE D'accord, il adore l'Histoire, mais une photo volée par un paparazzi fit bien rire la France il y a quelques années : allongé en travers d'un bateau pneumatique, le ventre gonflé et les doigts de pied en éventail, on y voit François Hollande plongé dans la lecture deàL'Histoire de France pour les nuls. Rarement, peut-être, un président n'a si peu aimé lire de romans. Heureusement pour lui, Valérie Trierweiler fait le lien avec les écrivains.PILE Les deux principales femmes de la vie de François Hollande sont connues : Ségolène Royal et Valérie Trierweiler. La première lui a donné quatre enfants : Thomas, Clémence, Julien et Flora. François et Ségolène se sont rencontrés à l'ENA, lors d'une soirée de la promotion Voltaire, dont ils font tous deux partie. En 2006, alors que le duo bat de l'aile, Hollande se met en couple avec une journaliste politique de Paris Match, Valérie Trierweiler. La séparation avec la mère de ses enfants n'est rendue officielle qu'au soir du second tour des élections législatives de 2007. Et il faudra attendre 2010 pour que François Hollande et Valérie Trierweiler s'affichent ensemble. La recette de charme de son compagnon ? " Pour être aimé, mieux vaut être aimable. "FACE Même s'il n'atteint pas le niveau d'autres éléphants du PS, le socialiste a toujours été un séducteur. Une photo parue dans Paris Match le montre en charmante compagnie, en Californie, aux Etats-Unis, à l'été 1974. A Sciences po, il eut une liaison avec Dominique Robert, la nièce du député socialiste du Calvados Louis Mexandeau, proche de Mitterrand. Si elle refuse aujourd'hui de s'exprimer sur cette période, celle qui s'appelle désormais Dominique Robert-Besse, et travaille au bureau parisien d'information du Parlement européen, côtoie pourtant des journalistes. Malgré une couverture des Inrockuptibles consacrée pendant l'entre-deux- tours au " Girl Power " socialiste, il y a très peu de femmes dans l'entourage politique de François Hollande.PILE Ancien élève des frères des écoles chrétiennes Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle, à Rouen, du lycée Pasteur de Neuilly, d'HEC, de Sciences po et enfin de l'ENA, le président a tout pour maîtriser la langue française. Il assure ne jamais prononcer de jurons, ce qui ferait de lui un ovni de la vie politique française. En revanche, il ressemble à ses prédécesseurs sur un point : son anglais assez scolaire, résidu d'un bachotage intensif mais ponctuel à l'ENA, destiné à améliorer son classement de sortie. FACE François Hollande parle un français moins littéraire que François Mitterrand. Et multiplie les tics de langage. A commencer par le fait d'accentuer les " r ", comme lorsqu'il prononce le verbe " rrrassembler ". Rrreviennent souvent, également, les expressions " C'est bien le moins ", " On me dit ", ou encore " Rendez-vous compte ". Et l'interdiction du cumul n'existe pas : " On me dit, et c'est bien le moins : rendez-vous compte, etc. "TUGDUAL DENIS