Les deux danseurs commencent par un échauffement individuel. Lui, Milton Paulo, enchaîne des postures de yoga dans une salutation au soleil. Elle, Maria-Eugenia Lopez (en alternance avec Anne-Cécile Chane-Tune), secoue ses articulations, roule au sol, déplie et replie son corps, tandis que, dans son coin, Marc Galo égrène quelques notes sur sa guitare électrique. Les rires des enfants commencent à fuser quand la parole surgit enfin. " Nous sommes ici pour vous présenter une danse qui mêle contact et improvisation. C'est une danse de maintenant. "
...