Une grande maison agréable, économe en énergie, spacieuse et lumineuse et... de l'intimité. Tels étaient les souhaits des maitres d'ouvrage. Autre critère dont il fallait tenir compte : toutes les pièces à vivre devaient être de plain-pied. " Ce concept est contraire à l'idée d'une forme de construction compacte et peu énergivore, car plus on travaille en hauteur, par couches, plus on abonde dans le sens de la compacité et de la faible consommation d'énergie ", explique Donald Desmet. En tant qu'architecte, j'...

Une grande maison agréable, économe en énergie, spacieuse et lumineuse et... de l'intimité. Tels étaient les souhaits des maitres d'ouvrage. Autre critère dont il fallait tenir compte : toutes les pièces à vivre devaient être de plain-pied. " Ce concept est contraire à l'idée d'une forme de construction compacte et peu énergivore, car plus on travaille en hauteur, par couches, plus on abonde dans le sens de la compacité et de la faible consommation d'énergie ", explique Donald Desmet. En tant qu'architecte, j'ai dû jongler sans cesse pour parvenir à un bon équilibre entre le confort d'utilisation et un concept énergétique optimal. "L'orientation de la maison représentait un défi supplémentaire. " La façade avant est orientée plein sud. C'est justement là que les occupants ne voulaient ni portes ni fenêtres pour préserver leur intimité. J'ai donc dû chercher une alternative pour faire entrer la lumière dans la maison ", explique l'architecte. Cette alternative s'est concrétisée sous la forme de lucarnes en bois orientées au sud. Ainsi, chaque pièce située sous une lucarne (la chambre à coucher des parents, deux chambres d'enfants et une salle de bains) profite généreusement de la lumière zénithale et de la chaleur qu'elle procure, rendant ainsi toute lumière artificielle de jour inutile. Ce qui frappe d'emblée, du côté séjour, c'est l'embrasement de lumière. La partie où se situent la cuisine, la salle à manger et le salon est entièrement ouverte : un seul grand espace de six mètres sur treize où tout communique. De là, la vue sur le jardin avec piscine est splendide. Outre l'attrait visuel de cette maison, c'est sa faible consommation d'énergie qui la caractérise. Elle a été entièrement bâtie selon les principes de base de la maison passive. Tout commence par une excellente isolation de toutes les parois en contact avec l'extérieur. La maison est aussi dotée d'une ventilation permanente contrôlée, avec récupérateur de chaleur. Enfin, l'étanchéité à l'air de la maison a été particulièrement soignée. Dans la plupart des constructions traditionnelles, on constate d'importantes déperditions. Ici, elles ont été limitées à environ 10 % de la normale. Concrètement, il ne faut que 3 kilowatts à peine d'énergie supplémentaire pour maintenir une bonne température dans la maison. Pour ce qui est du chauffage par le sol et de la production d'eau chaude, les occupants utilisent une installation au gaz traditionnelle. Architecte : ingénieur-architecte Donald Desmet, Mozaiek ingenieur architecten , www.mozaiek-architecten.be dirk de mesmaeker