Les chiffres de Sciensano sont éloquents: le télétravail obligatoire, les réunions en ligne, la fermeture des salles et clubs de sport et la limitation des contacts sociaux ont augmenté la sédentarité, facteur de risque connu pour les maladies cardiovasculaires. L'an dernier, les adultes belges sont restés assis 8,2 heures par jour en moyenne, contre 5,8 heures en 2018.
...

Les chiffres de Sciensano sont éloquents: le télétravail obligatoire, les réunions en ligne, la fermeture des salles et clubs de sport et la limitation des contacts sociaux ont augmenté la sédentarité, facteur de risque connu pour les maladies cardiovasculaires. L'an dernier, les adultes belges sont restés assis 8,2 heures par jour en moyenne, contre 5,8 heures en 2018. Malgré la popularité grandissante de la marche, le nombre de Belges qui pratiquent une activité modérément intensive pendant les 150 minutes recommandées est passé de 56% à 50%. Nous occupons ainsi les premières places au hit-parade européen de la vie sédentaire. Au moins un Belge sur cinq a pris au moins deux kilos l'an dernier, alors que la moitié de la population présentait déjà un surpoids. Or, surpoids et obésité augmentent le risque de maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2, qui a également un impact défavorable sur le coeur et les vaisseaux. Le stress occasionné par la crise sanitaire augmente aussi considérablement le risque d'infarctus et d'AVC. Maintenant que la fin de la crise s'annonce, il est temps de prendre en mains ses conséquences négatives sur le coeur et les vaisseaux. La plupart des facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires sont liés au comportement, aux habitudes bien ancrées, si difficiles à modifier. Pourtant, il est primordial, en vieillissant, d'adopter un style de vie plus sain. Comment? En premier lieu, en s'informant sur les facteurs de risque concrets et leur impact, et en prenant connaissance d'une quantité de conseils pratiques, étayés scientifiquement, pour limiter ces risques. Autant d'informations que vous trouverez dans une brochure de 80 pages Votre coeur apprivoisé - Le risque cardiovasculaire, proposée gratuitement par le Fonds pour la Chirurgie cardiaque. Vivement recommandée par Bodytalk et disponible sur simple demande.