Souvenez-vous : Dutronc chantait " 700 millions de Chinois " en 1966. Ils sont aujourd'hui 1,4 milliard et ce malgré les douleurs de l'enfant unique. Le nombre d'espèces animales sauvages a, par contre, été réduit de moitié dans un évident ra...

Souvenez-vous : Dutronc chantait " 700 millions de Chinois " en 1966. Ils sont aujourd'hui 1,4 milliard et ce malgré les douleurs de l'enfant unique. Le nombre d'espèces animales sauvages a, par contre, été réduit de moitié dans un évident rapport de cause à effet. Combien de temps à ce rythme avant épuisement des ressources ? Nous atteindrons inévitablement une limite où, sauf à réduire le volume de ce que nous consommons et /ou le nombre de consommateurs, eh bien, il n' y en aura plus assez. Mais réduire la population alors que chaque vie vaut la peine d'être vécue et le plus longtemps possible, y pensez-vous ? Peut-on reprocher à quiconque de vouloir des enfants et des petits-enfants ? Peut-on aussi reprocher à ceux, si nombreux, qui n'ont accès qu'au minimum et souvent moins pour rester en vie de vouloir mieux ? [...] Nous, vous, moi, nos experts médiatisés, imaginons des solutions pour préserver nos avantages acquis ou, à défaut, nos gènes magnifiquement transmis. Nous avons même de bonnes idées : ne plus prendre l'avion, mais des vacances dans les Ardennes ? Eviter d'acheter les bricoles d'Alibaba qui les amène par avion ? [...] Manger moins de viande ? Fort bien. Mais qui commence ?