Entre votre premier livre Comment tout peut s'effondrer et le deuxième Une autre fin du monde est possible, on a l'impression que vous avez adouci votre propos. Derrière l'effondrement, il y a la résilience. Juste ?
...