Le monde politique a besoin d'une réforme en profondeur. Edoardo Traversa, l'une des chevilles ouvrières du mouvement E-Change, en est convaincu. " Le système tel qu'on le connaît ne fonctionne plus ", soulignait-il lors d...

Le monde politique a besoin d'une réforme en profondeur. Edoardo Traversa, l'une des chevilles ouvrières du mouvement E-Change, en est convaincu. " Le système tel qu'on le connaît ne fonctionne plus ", soulignait-il lors de l'émission Débats Première (RTBF), consécutive à la couverture du Vif/L'Express du 6 septembre consacrée aux mouvements citoyens. Plus que jamais, il faut penser à long terme, dépasser les frontières partisanes, intégrer des expertises extérieures... Hors micro, ce professeur de droit fiscal de l'UCL, également président du Conseil de la fiscalité de Wallonie, prenait pour exemple ce domaine sensible : " Les réformes fiscales adaptées ces dernières années ont été faites en dépit du bon sens, regrette-t-il. Elles n'ont aucune espèce d'efficacité, elles visent simplement à séduire des publics à des fins électoralistes. " Les avis rendus par le Conseil, une instance purement consultative, vont dans ce sens. Dans une tribune libre publiée cet été, le professeur plaidait pour une " culture de l'efficacité " et un " changement de mentalité du monde politique ". Un vaste chantier...