Humoriste, comédienne et présentatrice météo à la RTBF, Cécile Djunga est une belle personne dans tous les sens du terme. Lassée de subir des propos racistes, elle a poussé un coup de gueule qui a eu le mérite de secouer la société belge et de nous éclairer à propos de ses dysfonctionnements. Mais où est donc le problème ? Sa coupe afro ? Son sourire ensoleillé ? Son dynamisme ? Ne ferait-elle pas bien son métier ? Ne serait-elle pas bien intégrée ? Rien de tout cela. Inutile de se voiler la face : à l'instar de nombre de nos compatriotes d'origine étrangère, elle subit les sarcasmes de gens stupides qui lui reprochent ses origines et sa couleur de peau. Ces mêmes personnes qui, se croyant bien nées, ignorent probablement qu'il n'existe qu'une seule espèce humaine et que c'est le même sang qui coule dans nos veines... La route est encore longue pour contrer le vent de bêtise profonde qui souffle sur nos têtes, mais mon espoir est de croire en une utopie : éducation, instruction, spiritualité, arts et culture (via les médias, le cinéma ou la musique) seront les meilleures armes pour contrer la peur et l'ignorance, et gagner en tolérance et en humanité. Je suis de ceux qui pensent que les petits ruisseaux font, lentement mais sûrement, les grandes rivières. Ah oui, encore une chose : on t'aime, Cécile !