Fin février a été institué au sein de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) un bureau national du cannabis, qui sera chargé de contrôler la culture de la plante à des fins médicinales, so...

Fin février a été institué au sein de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) un bureau national du cannabis, qui sera chargé de contrôler la culture de la plante à des fins médicinales, sous l'oeil vigilant du gouvernement. Espoir de nouvelles applications médicales aidant, le cannabis thérapeutique a en effet plus que jamais le vent en poupe et l'industrie tourne actuellement à plein régime. Au Canada, plusieurs firmes productrices ont même fait leur entrée en bourse en 2018, et Américains et Européens aussi peuvent désormais investir dans ce secteur qui représente déjà plusieurs milliards d'euros en actions à l'échelon mondial. Le cannabis légal est donc clairement un marché en pleine croissance et les médias relaient avidement les études démontrant ses bénéfices supposés, attirant du même coup d'autres investisseurs potentiels. Les scientifiques et économistes craignent toutefois une bulle financière, car les possibles applications médicales du cannabis ont déjà été largement investiguées... avec jusqu'ici de fort maigres résultats.