Si l'aménagement du centre bruxellois a plutôt fait grincer des dents dernièrement, à coups de tunnels obsolètes et de piétonnier chaotique, de beaux projets ont néanmoins vu le jour, démontrant la présence d'un terreau fertile que la capitale pourrait mieux exploiter pou...

Si l'aménagement du centre bruxellois a plutôt fait grincer des dents dernièrement, à coups de tunnels obsolètes et de piétonnier chaotique, de beaux projets ont néanmoins vu le jour, démontrant la présence d'un terreau fertile que la capitale pourrait mieux exploiter pour se redéployer. Ainsi, dans le sillage de l'équipe du bouwmeester, Kristiaan Borret, les dossiers se sont multipliés dans la zone du canal, encore en déshérence il y a peu - on en compte désormais 102, privés ou publics. Non loin de la voie d'eau, on retiendra également le concours qui fut (enfin) lancé pour réhabiliter l'emblématique immeuble Citroën en Pôle culturel contemporain. Tout le gratin mondial de l'art de bâtir y a participé et les sept bureaux retenus devaient remettre leur esquisse pour fin décembre, avec sélection finale au printemps 2018. Enfin, on peut se réjouir de l'inauguration du MAD Brussels, une plateforme dédiée à la mode et au design au coeur du quartier Dansaert, belle réussite en matière de rénovation urbaine, menée par V+ et Rotor. Ou encore, de l'arrivée de l'administration flamande sur le site de Tour & Taxis dans un building 2.0, en phase avec l'ancienne gare maritime et signé Neutelings et Conix. Un site dont le Plan particulier d'aménagement du sol laisse toutefois encore bien des citoyens perplexes. De jolis essais à transformer, donc...