La Première ministre britannique Theresa May aurait profité de l'effervescence provo...

La Première ministre britannique Theresa May aurait profité de l'effervescence provoquée par le mariage du prince Harry avec Meghan Markle pour faire adopter discrètement par son gouvernement le principe d'un report de la sortie de l'Union européenne à 2023. Les incertitudes sur la question irlandaise et un regain de popularité de l'Europe parmi les Nord-Irlandais, citoyens du Royaume-Uni, motiveraient cette décision.