Depuis cinq ou six ans, avec la montée en puissance des équipes nationales masculine et féminine, j'ai pris plaisir à regarder les grands matchs de hockey. Indépendamment des aspects techniques de maîtrise et de rapidité phénoménale du jeu, il y a be...

Depuis cinq ou six ans, avec la montée en puissance des équipes nationales masculine et féminine, j'ai pris plaisir à regarder les grands matchs de hockey. Indépendamment des aspects techniques de maîtrise et de rapidité phénoménale du jeu, il y a beaucoup d'éléments que j'ai appréciés dans ce sport et que je ne retrouve pas dans le football. Le caractère bon enfant des arbitres (masculins et féminins). L'extrême sportivité des joueurs. Jamais aucune rouspétance, jamais de simulation, jamais de vilaines fautes, de tirages de maillot. Très peu d'antijeu, et très peu de fautes volontaires. Peu de vedettariat individuel également. Quelle rapidité de la remise en jeu ! Quelle perfection le recours à la vidéo. Quelle transparence, aussi ! Quelle idée géniale, cette exclusion pour deux minutes (carton vert). Quelle facilité de la fédération internationale à adapter les règles. S'il est un reproche à formuler à ce sport, cela reste malgré tout la violence du contact de la balle trop dure et envoyée parfois à toute puissance sur le corps des joueurs. Aucun sport ne mérite de méchantes blessures. Cela dit, bravo aux joueurs et joueuses belges. Rendez-vous aux prochains Jeux olympiques pour nous donner du bonheur de vous voir jouer si bien.