Légumineuses

Mangées dans leur intégralité en Asie orientale, les graines de soja sont utilisées, en Occident, surtout dans des produits alimentaires transformés: substituts laitiers (lait, yaourt et beurre de soja), sauce au soja..., mais aussi des alternatives à la viande comme le tempeh et le tofu.
...

Mangées dans leur intégralité en Asie orientale, les graines de soja sont utilisées, en Occident, surtout dans des produits alimentaires transformés: substituts laitiers (lait, yaourt et beurre de soja), sauce au soja..., mais aussi des alternatives à la viande comme le tempeh et le tofu. Les produits au soja constituent l'une des meilleures sources de protéines végétales. Les graines de soja contiennent en outre des acides aminés essentiels et des minéraux tels que le potassium, le fer et le magnésium. Le soja est aussi une bonne source de fibres, d'acides gras insaturés et de vitamines B et E. Remplacer des aliments contenant beaucoup d'acides gras saturés, comme la viande et les produits laitiers, par des produits au soja a un effet positif sur le taux de cholestérol. D'après une revue de la littérature du Journal of Nutrition, une consommation régulière de soja fait baisser le taux de cholestérol de 4,4% en moyenne et le taux de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) de 7 à 10%. Le soja aide donc à maintenir les vaisseaux sanguins en bonne santé et à prévenir les maladies cardiovasculaires. Les graines de soja contiennent aussi des isoflavones, parfois appelés phyto-oestrogènes car elles ont un effet similaire à celui des oestrogènes, l'hormone féminine. Raison pour laquelle on dit que le soja peut soulager certains désagréments liés à la ménopause, comme les bouffées de chaleur. Les études portant sur cette question ne sont pourtant pas très concluantes. Selon une autre affirmation controversée, la présence de phyto-oestrogènes dans le soja augmenterait le risque de cancer du sein en cas de consommation fréquente. Certaines études (du World Cancer Research Fund International, entre autres) indiquent en revanche que les produits au soja donnent un meilleur pronostic chez les femmes qui ont un cancer du sein.Un autre mythe lié au soja a fait son temps: une consommation normale de soja n'a pas d'influence sur la fertilité masculine et la production de sperme et n'entraînera pas non plus chez les hommes l'apparition de caractéristiques féminines (comme des seins). En revanche, certaines études indiquent qu'il protégerait contre le cancer de la prostate. Le soja n'a aucun effet sur une glande thyroïde qui fonctionne normalement, mais peut avoir un impact sur le dosage des médicaments contre les problèmes de thyroïde. Discutez-en avec votre médecin si vous prenez ces médicaments.