L'appartement de 80 m² était en pleine décrépitude. Veerle et Louis, les propriétaires, ont confié la rénovation à Frank Sinnaeve qui a pris le projet en main tout en contrôlant le budget. Le couple rêvait d'un ensemble ouvert et confortable, pouvant accueillir un maximum de personnes sans que l'intimité en pâtisse. La tâche de l'architecte d'intérieur consistait donc aussi à scinder le " flux " entre les adultes et les enfants.
...

L'appartement de 80 m² était en pleine décrépitude. Veerle et Louis, les propriétaires, ont confié la rénovation à Frank Sinnaeve qui a pris le projet en main tout en contrôlant le budget. Le couple rêvait d'un ensemble ouvert et confortable, pouvant accueillir un maximum de personnes sans que l'intimité en pâtisse. La tâche de l'architecte d'intérieur consistait donc aussi à scinder le " flux " entre les adultes et les enfants. Le résultat est bluffant. Dès que l'on pénètre dans l'appartement, la grande baie vitrée qui s'étire sur toute la largeur du séjour attire le regard. Le châssis encadre la vue, comme un tableau. " Concevoir, c'est exacerber les sensations, dit Frank Sinnaeve. La particularité de cette baie : c'est une fenêtre panoramique à hauteur d'assise, ce qui offre un bel effet de spatialité et une atmosphère agréable. " Dans tout le séjour, des meubles bas servent de banquettes mais offrent aussi le rangement nécessaire pour éviter tout encombrement visuel. Cette pièce permet aussi à de nombreux convives de déguster de bons repas avec vue sur mer. " Nous avons agrandi la partie séjour afin de placer la table blanche Kristalia qui peut aller jusqu'à 3 mètres de long ", explique Frank Sinnaeve. Entre les coins cuisine et salon, on ne perçoit aucun rapport hiérarchique. L'esthétique de la cuisine est tellement discrète qu'elle se présente comme le pendant gourmand du coin télé. Le secret ? " Nous avons opté pour des armoires de cuisine flottantes, et la lumière souligne cet effet de flottement, explique l'architecte d'intérieur. La cuisine, dotée d'un plan de travail en pierre reconstituée, se voit commuée en élément mural surmonté d'une hotte à charbon actif avec aspiration périphérique. " La transition entre les carreaux en céramique au sol de la cuisine et le plancher recouvert d'une couche en chêne massif de 5 mm dans le séjour coule de source. Frank Sinnaeve a calqué les chambres à coucher et la salle de bains sur le séjour. Cette organisation se développe à partir d'un espace central qui fait la jonction entre les zones de jour et de nuit. En utilisant le wengé - une essence de bois tropicale - pour les armoires, les portes et les portes coulissantes, il a créé une unité formelle. La chambre à coucher parentale se trouve derrière la salle de bains et donne sur un balcon, à l'arrière. La chambre d'enfants en face de la salle de bains affiche une conception dépouillée et ressemble à s'y méprendre à une alcôve version contemporaine, pouvant loger deux personnes. Une troisième chambre à coucher permet de loger quatre personnes supplémentaires. Une cellule sanitaire y a été aménagée dans un placard, en toute discrétion. Réalisation : Architecte d'intérieur Frank Sinnaeve. Tél. : 058 31 64 72. www.franksinnaeve.be Découvrez l'intégralité du texte et des plans de ce reportage dans le magazine Je vais construire d'avril en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.bePhilip Willaert