Même s'il ne faut pas minimiser cette pandémie et ses conséquences dramatiques dans tous les domaines, il est quand même parfois bon de prendre ...

Même s'il ne faut pas minimiser cette pandémie et ses conséquences dramatiques dans tous les domaines, il est quand même parfois bon de prendre conscience qu'il y a d'autres saloperies dans le monde et de se rendre compte de notre égoïsme permanent. S'il est considéré que la faim tue chaque année neuf millions de personnes (principalement des enfants) sur la planète, une année comptant 31 536 000 secondes, le calcul est vite fait : toutes les 3,5 secondes, une personne meurt de faim. Quand l'AFP annonçait il y a quelques jours 26 000 décès au niveau mondial, cela signifie que, jusqu'ici, le coronavirus a tué au total (NDLR : à l'heure où ce courriel nous a été adressé) autant que la faim en moins de quatre jours.