On entre dans A la trace, son roman-fleuve (le septième traduit en français), comme dans une immense caverne aux mille trésors. Trois personnages principaux nous y attendent, sur fond de menace terroriste islamiste et de trafic de diamants : Milla, la gentille femme blanche délaissée, un rien naïve ; Lemmer, le baroudeur ex-taulard, au code d'honneur aussi précieux que son cher Glock, déjà salué dans Lemmer l'invisible ; Mat Joubert, le flic au grand c£ur tout juste reconverti en privé...

On entre dans A la trace, son roman-fleuve (le septième traduit en français), comme dans une immense caverne aux mille trésors. Trois personnages principaux nous y attendent, sur fond de menace terroriste islamiste et de trafic de diamants : Milla, la gentille femme blanche délaissée, un rien naïve ; Lemmer, le baroudeur ex-taulard, au code d'honneur aussi précieux que son cher Glock, déjà salué dans Lemmer l'invisible ; Mat Joubert, le flic au grand c£ur tout juste reconverti en privé, héros du premier roman de Meyer, Jusqu'au dernier. C'est Milla, la petite-bourgeoise de Durbanville, qui ouvre le bal. Bafouée par son mari, méprisée par son adolescent de fils, l'ancienne apprentie journaliste et fille de hippies afrikaners se révolte un beau jour de juillet 2009. Par miracle, elle déniche très vite un travail de documentaliste dans un département de l'Agence présidentielle de renseignement (APR), alors en pleine effervescence : le Comité suprême, tête pensante d'activistes musulmans, semble fomenter un attentat à un an de la Coupe du monde de foot. L'occasion pour l'APR, menacée de passer sous la coupe d'un organisme concurrent, de marquer des points auprès du gouvernement. Dirigée par l'énergique Janina Mentz, l'Agence du Cap multiplie écoutes téléphoniques et filatures. Une enquête qui mène son équipe sur les traces de Chitipo, l'ancien bras droit de Mugabe, le dictateur du Zimbabwe (dire " Zim ") voisin, qui tente de monnayer ses tonnes de diamants, et qu'un certain Macki, musulman militant d'Oman, veut intercepter. Et voici que Milla, simple petite main, se retrouve dans le grand bain pour s'être amourachée d'un mystérieux ethnologueàLemmer, le garde du corps franc-tireur exilé dans le haut Karroo ne va jamais croiser Milla, mais côtoiera, sans le savoir, les fameuses pierres précieuses, lors du périlleux convoyage de deux rhinocéros noirs achetés au Zim, le tout en compagnie de Flea, pisteuse hors pair et pseudo- vétérinaire. Soit 1 500 kilomètres de danger et de violence. Le rythme se fait haletant, l'ex- canaille au sang chaud assurant le spectacle. Avec Mat Joubert, la frénésie retombe, l'enquête tourne au classique. Pour sa première affaire de détective privé, l'ancien chef de la Brigade criminelle du Cap est chargé d'élucider la mystérieuse disparition de Danie Flint, un trentenaire apparemment sans histoires. Mais dont Joubert découvrira finalement la face cachéeà aux alentours de la 700e page. Tandis que toutes les pièces du puzzle s'assemblent sous l'£il admiratif du lecteur. A la trace, par Deon Meyer, trad. de l'afrikaans par Marin Dorst. Seuil, 732 p.MARIANNE PAYOT