Après plusieurs mois de combat, le puissant syndicat allemand de la métallurgie, IG Metall ( photo), est parvenu à un accord pilote avec le patronat. Dor...

Après plusieurs mois de combat, le puissant syndicat allemand de la métallurgie, IG Metall ( photo), est parvenu à un accord pilote avec le patronat. Dorénavant, les salariés pourront demander une réduction de leur temps de travail hebdomadaire de 35 à 28 heures, pendant deux ans au maximum, sans compensation financière, mais avec la garantie de retrouver ensuite leur poste à temps plein. Réciproquement, les employeurs pourront augmenter le temps de travail à 40 heures par semaine pour les salariés qui le souhaitent. En Allemagne, les accords négociés par ce syndicat (le premier d'Europe, qui couvre l'industrie métallurgique, l'automobile, l'électronique et le textile) donnent traditionnellement le ton pour les autres secteurs, comme la fonction publique.