C'est une conséquence inattendue du coronavirus. Certaines communes ont suspendu, depuis mars 2020, les a...

C'est une conséquence inattendue du coronavirus. Certaines communes ont suspendu, depuis mars 2020, les activités de leurs services (gratuits) de dératisation. C'est notamment le cas de la commune de Schaerbeek. "Nous recommencerons quand de meilleures conditions sanitaires le permettront, après l'été sans doute", indique le premier échevin (Ecolo) Vincent Van Halewijn. Cette décision n'est dictée par aucune autorité: chaque commune décide donc, ou non, de poursuivre les visites des dératiseurs au domicile des habitants.