Le conseiller communal de Molenbeek Karim Majoros, chef de groupe Ecolo, a donc démissionné après avoir été le seul élu vert à s'être abstenu sur une motion socialiste votée en pleine nuit et visant à autoriser les signes convi...

Le conseiller communal de Molenbeek Karim Majoros, chef de groupe Ecolo, a donc démissionné après avoir été le seul élu vert à s'être abstenu sur une motion socialiste votée en pleine nuit et visant à autoriser les signes convictionnels dans l'administration au nom de la " neutralité inclusive ". " Un choix personnel mûri ", assure l'intéressé. Mis sous pression ? En raison des désaccords au sein du groupe, c'est la coprésidente d'Ecolo, Rajae Maouane, qui avait présenté à sa place le point de vue du parti sur cette question. On se souvient qu'après les attentats de Paris, la philosophe Annalisa Gadaleta, alors échevine Groen dans cette même commune, avait coécrit, en 2016, avec un sociologue italien, Leonardo Palmisano, un ouvrage intitulé Entretien à Molenbeek (Radici Future), dans lequel ils décrivaient la " dérive fondamentaliste " en marche à Molenbeek. Ils se disaient frappés par l'" absence de mixité sociale et l'imprégnation identitaire de la population ". Cet ouvrage avait fort déplu à sa coéchevine et partenaire de coalition, Sarah Turine (Ecolo), qui avait exigé que Annalisa Gadaleta présente des excuses...