1. Doit-on utiliser son abonnement téléphonique pour naviguer sur Internet ?
...

1. Doit-on utiliser son abonnement téléphonique pour naviguer sur Internet ? Pas forcément. On peut se connecter en Wi-Fi lorsqu'un réseau est disponible ou surfer via une liaison Ethernet classique en reliant l'ordinateur à un modem externe. On peut aussi choisir le réseau de téléphonie mobile. Les trois opérateurs, Proximus, Mobistar et Base, font des offres intéressantes en matière de 3G (haut débit). Le principe est simple : il suffit de connecter au Netbook une clef USB-modem fournie par l'opérateur et dans laquelle on insère sa carte SIM (l'abonné doit faire activer le service Internet) ou une carte prépayée. L'installation ne prend que quelques minutes. Pour obtenir la clé USB, il faut se rendre dans une boutique agréée. Le prix varie entre 89 et 199 euros. Mais chaque opérateur offre des promos. 2. Le forfait mensuel s'adapte-t-il à la consommation ? Absolument. Chez les trois opérateurs, les forfaits s'ajustent automatiquement sur le palier de facturation selon la consommation mensuelle de l'utilisateur. Ainsi, chez Proximus, le forfait à 35 euros inclut 2 GB et le forfait à 50 euros inclut 5 GB. Au-delà, chaque MB est facturé à 0,03 euro. Mobistar propose un premier forfait à 5 euros par mois pour 1 GB. 3. Un méga, est-ce suffisant ? Non. Pour surfer une heure, il faut compter en moyenne 10 mégas. A titre d'exemple, avec 75 MB il est possible de consulter 7 500 emails sans pièces jointes, ou 225 mails avec pièces jointes ou encore surfer plus de 7 heures. 4. Vaut-il mieux choisir Windows que Linux ? Cela dépend. Oui si on souhaite rester dans un environnement connu (mais il s'agira de XP, Vista étant trop lourd pour ce type d'appareil). Le système d'exploitation (OS) estampillé Microsoft fait en revanche grimper le prix et exige aussi plus de mémoire vive (1 Go). Les versions sous Linux sont intuitives grâce à leurs interfaces simplifiées et une configuration prête à emploi. A prix égal, on gagne aussi en capacité. 5. Le disque dur est-il plus fiable que le disque à mémoire flash ? Cela dépend. Les disques durs mécaniques embarquent plus de mémoire (généralement, à partir de 80 Go) mais sont plus fragiles. Quant aux mémoires flash (SSD), actuellement entre 4 et 20 Go, elles sont plus légères et consomment peuà6. Ces machines sont-elles limitées ? Oui. Minimalistes, elles embarquent tout de même une webcam (généralement 1,3 mégapixel), un micro (pour discuter en visioconférence ou en VoIP) ainsi qu'une liaison Wi-Fi et un module Bluetooth. Leur connectique est relativement riche, ce qui permet d'étendre la mémoire par le biais de cartes ou de clefs, mais aussi de charger son lecteur MP3 ou de brancher des périphériques comme l'imprimante. Inutile cependant d'espérer y trouver un lecteur DVD. 7. Comme il n'y a pas de lecteur DVD, est-il possible de visionner des films ? Oui, à condition de se munir de fichiers compressés de type DivX. Tout comme il est possible d'écouter des MP3, malgré une qualité audio souvent perfectible. Par ailleurs, on peut toujours s'équiper d'un lecteur optique externe, qui sera utile pour éventuellement réinstaller l'OS.