C'est le nombre de minutes de retard occasionnées, en 2018, à la circulation des trains en Belgique par les vols de câbles en cuivre le long des voies f...

C'est le nombre de minutes de retard occasionnées, en 2018, à la circulation des trains en Belgique par les vols de câbles en cuivre le long des voies ferrées. Après une période de relative accalmie, en 2016 et 2017, ces vols, selon Infrabel, ont repris de plus belle. Les coûts de réparation qui, ces deux années-là, s'étaient montés à un million d'euros, ont bondi à 4,6 millions en 2018. Les coûts pour 2019 sont en cours d'évaluation finale. Ces vols provoquent également un grave préjudice à la circulation des convois. Les chiffres fournis par le ministère de la Mobilité au Parlement indiquent 131 heures de retard pour 2016 et 861 heures pour 2018. En 2019, ces vols n'auraient toutefois plus occasionné "que" 256 heures d'entraves au trafic ferroviaire.