C'est le nombre de personnes qui se sont vu refuser l'entrée sur notre territoire via un de nos aéroports, en 2019, pour non- possession de papiers valables...

C'est le nombre de personnes qui se sont vu refuser l'entrée sur notre territoire via un de nos aéroports, en 2019, pour non- possession de papiers valables (les Inad, en langage administratif). Le ministère de l'Asile et de la Migration, qui a communiqué ces chiffres au Parlement, signale également que, dans le top 10 des nationalités des personnes interdites d'accès, figurent des Albanais, des Turcs, des Ukrainiens, des Marocains, des Palestiniens et des Congolais de RDC. Il se trouve également quelques Vénézuéliens, Moldaves, Macédoniens et Chinois. La même source indique encore que, parmi les transporteurs ayant embarqué le plus grand nombre de personnes interdites d'entrée dans notre pays, on pointe Tui Fly, Brussels Airlines, Turkish Airlines, Wizzair et Ryanair.