Le 24 juin 1812, dans un coin reculé de l'Europe, une énorme masse se met en mouvement sur un front de plusieurs centaines de kilomètres. C'est la Grande Armée de Napoléon qui envahit la Russie. Le spectacle doit avoir été imposant, et les acteurs eux-mêmes, très impressionnés. Napoléon, le maître régisseur du spectacle, se tient sur une colline, où sa silhouette familière est bien visible. L'armée, en grande tenue, descend unité par unité vers le Niémen, franchit les ponts et se répand sur la rive droite telle une gigantesque tâche d'huile. Six cent mille hommes, dirigés par le meilleur général de tous les temps. Ils ignorent alors que la plupart d'entre eux vont au-devant d'une terrible débâcle. Comment en est-on arrivé là ?
...