Il n'entend concurrencer ni la Bible ni la Constitution. Pourtant, ce manuel se pose en ouvrage de référence. Il se veut rassembleur, émancipateur, mais aussi porteur de valeurs fondamentales. Si l'on se fie au nombre de lecteurs potentiels, le succès devrait être garanti : à partir de janvier 2009, tous les étrangers désireux de s'installer définitivement en Flandre devront le consulter. De quoi s'agit-il ? D'une sorte de syllabus édité par la Région flama...

Il n'entend concurrencer ni la Bible ni la Constitution. Pourtant, ce manuel se pose en ouvrage de référence. Il se veut rassembleur, émancipateur, mais aussi porteur de valeurs fondamentales. Si l'on se fie au nombre de lecteurs potentiels, le succès devrait être garanti : à partir de janvier 2009, tous les étrangers désireux de s'installer définitivement en Flandre devront le consulter. De quoi s'agit-il ? D'une sorte de syllabus édité par la Région flamande, qui servira de support pédagogique pour les cours d'" orientation sociale ". Organisés dans le nord du pays, ces cours donnent des conseils très concrets aux nouveaux arrivants pour se dépêtrer dans leur quotidien. Ils indiquent aussi les " lignes rouges " de la société flamande. " Le nouveau manuel fait clairement référence à l'égalité entre hommes et femmes, à la liberté d'expression et à la séparation de l'Eglise et de l'Etat ", détaille Marino Keulen (Open VLD), ministre flamand des Affaires intérieures. Ces cours d'orientation sociale s'inscrivent dans la politique d' inburgering ( lire l'encadré) menée par le gouvernement flamand, et visant à mieux intégrer les " nouveaux Flamands ". Dès le premier contact, le manuel recommande aux enseignants de poser aux élèves les questions suivantes : Aimez-vous manger des frites ? ; Faites-vous du sport ? ; Mangez-vous de la viande ? ; Enlevez-vous vos chaussures à la maison ?... Objectif : sensibiliser les nouveaux arrivants à la diversité de la société flamande. Au fil des 18 leçons, tous les aspects de la vie ordinaire sont abordés : trier ses déchets, acheter à crédit, prendre les transports en commun, chercher du travail, se rendre chez le médecin... Le DVD, qui accompagne le manuel, rappelle par exemple que, pour se déplacer en train, il existe des formules avantageuses (type " rail pass "). Mais la morale n'est jamais loin : une autre séquence enseigne qu'il est impoli de paralyser le trafic pour discuter avec une connaissance, au volant de sa voiture. Comme ces cours s'adressent surtout à des personnes venant d'arriver en Flandre, ne parlant pas le néerlandais, le manuel sera traduit en 13 langues : anglais, français, arabe, persan, turc, chinois, thaï, russe, polonais, espagnol, serbo-croate, albanais et portugais. 70 % des nouveaux arrivants s'expriment dans une de ces langues. Les autres pourront recourir aux services d'un interprète. l François Brabant