Le nombre d'armes illégales détruites, un an après la fin de la période d'amnistie pour leur régularisation. Un rapport provisoire tr...

Le nombre d'armes illégales détruites, un an après la fin de la période d'amnistie pour leur régularisation. Un rapport provisoire transmis au Parlement indique que 15 596 personnes ont effectué 37 667 déclarations. 13 409 armes ont été détruites ainsi que 5 685 tonnes de munitions. 59 % des déclarations provenaient de Wallonie, 39 % de Flandre et 2 % de Bruxelles. Les personnes pouvaient demander une autorisation ou un agrément de collectionneur. L'arme pouvait aussi être neutralisée ou cédée à une personne autorisée à la détenir ou encore abandonnée en vue de sa destruction. Les détenteurs d'armes non déclarées peuvent toujours faire l'objet de poursuites.