Deux parties des tracés disparaissent par contre: les liaisons entre Eizeringen (Lennik) et Leerbeek (Gooik), ainsi que celle de Haecht à Heist-op-den-Berg, a indiqué vendredi la ministre flamande de la Mobilité Hilde Crevits. La société De Lijn Brabant flamand a étudié pour chacun des parcours le rapport entre les coûts et les avantages. A terme, les lignes relieront Boom et Ninove à Bruxelles, Heist-op-den Berg à l'aéroport de Zaventem, et Jette à Tervuren. La liaison prévue entre Haecht et Heist-op-den-Berg et celle entre Eizeringen et Leerbeek sont par contre supprimées car elles ne disposent pas d'un "potentiel suffisant". (Belga)

Deux parties des tracés disparaissent par contre: les liaisons entre Eizeringen (Lennik) et Leerbeek (Gooik), ainsi que celle de Haecht à Heist-op-den-Berg, a indiqué vendredi la ministre flamande de la Mobilité Hilde Crevits. La société De Lijn Brabant flamand a étudié pour chacun des parcours le rapport entre les coûts et les avantages. A terme, les lignes relieront Boom et Ninove à Bruxelles, Heist-op-den Berg à l'aéroport de Zaventem, et Jette à Tervuren. La liaison prévue entre Haecht et Heist-op-den-Berg et celle entre Eizeringen et Leerbeek sont par contre supprimées car elles ne disposent pas d'un "potentiel suffisant". (Belga)