Le renforcement des inégalités, des taux de mortalité et de la polarisation politique sont autant de conséquences négatives accompagnant depuis l'idéal de la croissance économique consumériste. Se pose ainsi la question de la corrélation directe de la croissance économique avec la création et la consommation de biens. Accepter le statu quo et ignorer la nécessité pour le monde d'une croissance durable ne constitue pas une vision d'avenir.

Polestar considère que l'industrie automobile doit être le moteur du changement durable. En se concentrant sur l'élimination complète des déchets, en trouvant de nouveaux matériaux innovants et en conservant à l'esprit la notion d'économie circulaire. Être à l'avant-plan de la technologie durable ne signifie pas qu'il faut se reposer sur ses lauriers. Head of Sustainability de Polestar, Fredrika Klarén explique : " Nous sommes un constructeur de véhicules électriques, et nous ne devons donc pas nous soucier des moteurs à combustion qui produisent des émissions toxiques - mais cela ne signifie pas que notre travail est terminé. "

Fredrika Klarén, Head of Sustainability de Polestar

Repenser la production

En 2018, la Commission mondiale sur l'économie et le climat a soutenu que nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère économique. Cette commission internationale est composée d'économistes, de leaders du monde de l'entreprise et de représentants des gouvernements. Ses membres expliquent que la croissance sera guidée par l'interaction entre la rapidité de l'innovation technologique, les investissements dans les infrastructures durables et l'essor de la productivité. Dans leur opinion, la croissance peut être durable, équilibrée et inclusive. Sans production durable à l'avenir, les bénéfices de la croissance économique ne pourront profiter qu'aux élites. Des entreprises telles que Polestar introduiront une production visionnaire et durable, qui pourrait être la clé du changement. " Nous [Polestar] travaillerons dorénavant à l'éradication de toutes les émissions issues de la production. Nous vivons un moment historique et passionnant pour les constructeurs automobiles. C'est une occasion à saisir, pour aller de l'avant et relever le défi de concevoir des voitures séduisantes, circulaires et neutres au plan climatique ", développe Fredrika Klarén.

Polestar 2

Faire évoluer le pouvoir d'achat

Le pouvoir d'achat est le moteur de la mécanique de croissance que nous connaissons aujourd'hui. Réduire les niveaux de consommation actuels n'est pas une tâche aisée car cette notion possède une prédominance financière et culturelle majeure dans la vie publique et privée. Polestar a déjà pris des engagements en matière de développement durable, offrant à la clientèle des outils de transparence et leur permettant de prendre des décisions éclairées. Sur le site de l'entreprise et dans les Polestar Spaces, l'empreinte carbone et le traçage des matériaux à risques sont clairement identifiés, assurant ainsi une transparence unique, à la fois pour l'industrie et les consommateurs. CEO de Polestar, Thomas Ingenlath ajoute : " Les consommateurs constituent un moteur essentiel dans la transition vers une économie durable. Il faut leur donner les outils adéquats afin de pouvoir prendre des décisions éclairées et éthiques. Ainsi, les choses sont très claires. Aujourd'hui, la Polestar 2 quitte l'usine avec une empreinte carbone. En 2030, nous voulons présenter une voiture sans la moindre empreinte carbone. "

Thomas Ingenlath, CEO de Polestar

Croire en la technologie

Une avancée majeure pourrait être réalisée au travers de la capacité d'évolution des technologies, quelque peu sous-estimée. Une entreprise comme Polestar met en exergue le développement technologique exponentiel comme moteur du changement durable. Selon la loi de Moore, nous pouvons nous attendre à une accélération de la vitesse et des capacités de calcul tous les 18 à 24 mois. En outre, le prix de ces technologies va baisser. Celles-ci possèdent en leur sein une capacité de traitement, qui se développe de manière exponentielle plutôt que linéaire. L'intelligence artificielle, la blockchain, l'impression 3D et l'Internet des objets (IoT) sont autant d'exemples de ces technologies. Par ailleurs, le développement exponentiel des nouvelles technologies de batterie, des microprocesseurs et des cellules photovoltaïques présente d'évidents avantages au plan climatique. Polestar veillera à promouvoir la pensée exponentielle plutôt qu'une pensée linéaire dans sa réflexion sur le climat - avec l'espoir de concevoir dans un futur proche une voiture affichant une empreinte carbone de 0 %.

Polestar 2
Le renforcement des inégalités, des taux de mortalité et de la polarisation politique sont autant de conséquences négatives accompagnant depuis l'idéal de la croissance économique consumériste. Se pose ainsi la question de la corrélation directe de la croissance économique avec la création et la consommation de biens. Accepter le statu quo et ignorer la nécessité pour le monde d'une croissance durable ne constitue pas une vision d'avenir.Polestar considère que l'industrie automobile doit être le moteur du changement durable. En se concentrant sur l'élimination complète des déchets, en trouvant de nouveaux matériaux innovants et en conservant à l'esprit la notion d'économie circulaire. Être à l'avant-plan de la technologie durable ne signifie pas qu'il faut se reposer sur ses lauriers. Head of Sustainability de Polestar, Fredrika Klarén explique : " Nous sommes un constructeur de véhicules électriques, et nous ne devons donc pas nous soucier des moteurs à combustion qui produisent des émissions toxiques - mais cela ne signifie pas que notre travail est terminé. "En 2018, la Commission mondiale sur l'économie et le climat a soutenu que nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère économique. Cette commission internationale est composée d'économistes, de leaders du monde de l'entreprise et de représentants des gouvernements. Ses membres expliquent que la croissance sera guidée par l'interaction entre la rapidité de l'innovation technologique, les investissements dans les infrastructures durables et l'essor de la productivité. Dans leur opinion, la croissance peut être durable, équilibrée et inclusive. Sans production durable à l'avenir, les bénéfices de la croissance économique ne pourront profiter qu'aux élites. Des entreprises telles que Polestar introduiront une production visionnaire et durable, qui pourrait être la clé du changement. " Nous [Polestar] travaillerons dorénavant à l'éradication de toutes les émissions issues de la production. Nous vivons un moment historique et passionnant pour les constructeurs automobiles. C'est une occasion à saisir, pour aller de l'avant et relever le défi de concevoir des voitures séduisantes, circulaires et neutres au plan climatique ", développe Fredrika Klarén.Le pouvoir d'achat est le moteur de la mécanique de croissance que nous connaissons aujourd'hui. Réduire les niveaux de consommation actuels n'est pas une tâche aisée car cette notion possède une prédominance financière et culturelle majeure dans la vie publique et privée. Polestar a déjà pris des engagements en matière de développement durable, offrant à la clientèle des outils de transparence et leur permettant de prendre des décisions éclairées. Sur le site de l'entreprise et dans les Polestar Spaces, l'empreinte carbone et le traçage des matériaux à risques sont clairement identifiés, assurant ainsi une transparence unique, à la fois pour l'industrie et les consommateurs. CEO de Polestar, Thomas Ingenlath ajoute : " Les consommateurs constituent un moteur essentiel dans la transition vers une économie durable. Il faut leur donner les outils adéquats afin de pouvoir prendre des décisions éclairées et éthiques. Ainsi, les choses sont très claires. Aujourd'hui, la Polestar 2 quitte l'usine avec une empreinte carbone. En 2030, nous voulons présenter une voiture sans la moindre empreinte carbone. " Une avancée majeure pourrait être réalisée au travers de la capacité d'évolution des technologies, quelque peu sous-estimée. Une entreprise comme Polestar met en exergue le développement technologique exponentiel comme moteur du changement durable. Selon la loi de Moore, nous pouvons nous attendre à une accélération de la vitesse et des capacités de calcul tous les 18 à 24 mois. En outre, le prix de ces technologies va baisser. Celles-ci possèdent en leur sein une capacité de traitement, qui se développe de manière exponentielle plutôt que linéaire. L'intelligence artificielle, la blockchain, l'impression 3D et l'Internet des objets (IoT) sont autant d'exemples de ces technologies. Par ailleurs, le développement exponentiel des nouvelles technologies de batterie, des microprocesseurs et des cellules photovoltaïques présente d'évidents avantages au plan climatique. Polestar veillera à promouvoir la pensée exponentielle plutôt qu'une pensée linéaire dans sa réflexion sur le climat - avec l'espoir de concevoir dans un futur proche une voiture affichant une empreinte carbone de 0 %.