L'importance du temps pour les investissements (à long terme) ne doit pas être sous-estimée.

Un investisseur qui, en 1900, aurait investi 100 dollars dans un panier composé de grandes actions américaines (disons dans un tracker sur le Dow Jones) et laissé les dividendes s'accumuler, détiendrait aujourd'hui plus de 8 millions de dollars. Grâce aux intérêts composés, le capital croît de manière non pas linéaire, mais exponentielle - l'investisseur n'a rien à faire.

" Certes, plus on reste longtemps en bourse, plus on peut profiter de la prime de risque du marché ", précise Geert Van Herck, Chief Strategist chez KEYPRIVATE, le service de gestion d'actifs en ligne de Keytrade Bank. " Toutefois, j'estime que l'approche aveugle du buy and hold (acheter et ne rien faire) n'est pas la meilleure option. En gérant le risque et en évitant les grandes tendances à la baisse, vous obtenez un rendement encore meilleur. Une perte que vous ne subissez pas, vous ne devrez pas la rattraper. "

Geert Van Herck, Chief Strategist chez KEYPRIVATE

" Depuis le lancement de KEYPRIVATE en 2016, nous avons obtenu d'excellents rendements nets ", poursuit Van Herck. " Et ce, malgré des périodes de turbulences telles que le Brexit et la pandémie. En poursuivant une politique à double voie qui consiste à analyser d'énormes quantités de données à l'aide de logiciels spécialisés tout en surveillant l'équilibre de chaque portefeuille avec une équipe d'experts financiers, nous avons réussi à éviter en partie les grosses chutes, ce qu'apprécient nos investisseurs. "

En d'autres termes : même si KEYPRIVATE investit dans douze trackers rentables qui suivent quatre classes d'actifs (actions, obligations, matières premières et liquidités), la gestion de portefeuille est active. Le comité d'investissement de KEYPRIVATE évalue chaque mois si votre portefeuille doit être ajusté pour optimiser le rendement attendu. Investir malin est et reste l'affaire de spécialistes.

© Getty Images

" Le risque doit être géré ", déclare Van Herck. " Les marchés perdent vite pied et rebondissent rapidement ; c'est ainsi. Avec le temps, ce phénomène s'aplanit, mais il illustre l'importance d'une entrée diversifiée. "

" Ce qui est plus important, c'est qu'en tant qu'investisseur, vous puissiez éviter en partie à votre portefeuille des chutes profondes telles que celles de 2000 et 2007. À défaut de boule de cristal, nous disposons d'indicateurs qui déclenchent des clignotants et qui nous permettent d'éviter les baisses dans notre portefeuille de trackers et, à terme, de réaliser de meilleurs rendements. "

Pour en savoir plus sur KEYPRIVATE, surfez sur www.keytradebank.be/fr/investir/keyprivate/

Cette communication ne contient ni un conseil d'investissement ou recommandation ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d'aucune sorte. Cette communication n'est produite qu'à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d'investir dans des instruments financiers, veuillez bien vous informer. Et lire attentivement le document Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers.

L'importance du temps pour les investissements (à long terme) ne doit pas être sous-estimée. Un investisseur qui, en 1900, aurait investi 100 dollars dans un panier composé de grandes actions américaines (disons dans un tracker sur le Dow Jones) et laissé les dividendes s'accumuler, détiendrait aujourd'hui plus de 8 millions de dollars. Grâce aux intérêts composés, le capital croît de manière non pas linéaire, mais exponentielle - l'investisseur n'a rien à faire. " Certes, plus on reste longtemps en bourse, plus on peut profiter de la prime de risque du marché ", précise Geert Van Herck, Chief Strategist chez KEYPRIVATE, le service de gestion d'actifs en ligne de Keytrade Bank. " Toutefois, j'estime que l'approche aveugle du buy and hold (acheter et ne rien faire) n'est pas la meilleure option. En gérant le risque et en évitant les grandes tendances à la baisse, vous obtenez un rendement encore meilleur. Une perte que vous ne subissez pas, vous ne devrez pas la rattraper. "" Depuis le lancement de KEYPRIVATE en 2016, nous avons obtenu d'excellents rendements nets ", poursuit Van Herck. " Et ce, malgré des périodes de turbulences telles que le Brexit et la pandémie. En poursuivant une politique à double voie qui consiste à analyser d'énormes quantités de données à l'aide de logiciels spécialisés tout en surveillant l'équilibre de chaque portefeuille avec une équipe d'experts financiers, nous avons réussi à éviter en partie les grosses chutes, ce qu'apprécient nos investisseurs. " En d'autres termes : même si KEYPRIVATE investit dans douze trackers rentables qui suivent quatre classes d'actifs (actions, obligations, matières premières et liquidités), la gestion de portefeuille est active. Le comité d'investissement de KEYPRIVATE évalue chaque mois si votre portefeuille doit être ajusté pour optimiser le rendement attendu. Investir malin est et reste l'affaire de spécialistes. " Le risque doit être géré ", déclare Van Herck. " Les marchés perdent vite pied et rebondissent rapidement ; c'est ainsi. Avec le temps, ce phénomène s'aplanit, mais il illustre l'importance d'une entrée diversifiée. "" Ce qui est plus important, c'est qu'en tant qu'investisseur, vous puissiez éviter en partie à votre portefeuille des chutes profondes telles que celles de 2000 et 2007. À défaut de boule de cristal, nous disposons d'indicateurs qui déclenchent des clignotants et qui nous permettent d'éviter les baisses dans notre portefeuille de trackers et, à terme, de réaliser de meilleurs rendements. "