Ce qui semblait être la promesse illusoire d'un ambitieux nouvel arrivant il y a 10 ans est aujourd'hui une réalité : Hyundai Motor Company figure dans le top 5 des marques automobiles à l'échelle internationale. Cette forte hausse est d'autant plus étonnante que la marque de volume sud-coréenne n'est présente sur le marché que depuis 1976.

Afin de pouvoir répondre rapidement et adéquatement à la demande et aux besoins spécifiques des marchés locaux, le constructeur sud-coréen a fortement investi au cours de la dernière décennie dans le développement d'un centre régional de R&D près de Francfort, où de nouveaux modèles sont conçus pour le marché européen. Il exploite également une usine en République tchèque. Hyundai développe et construit ses modèles pour l'Europe en Europe, ce qui lui permet de superviser tout le processus.

Choisir en fonction du profil de mobilité

Hyundai doit son succès à la cohérence de ses modèles et de sa politique de qualité; le rapport qualité/prix n'en est qu'une composante. Wim Doms, son porte-parole : "En coréen, Hyundai signifie modernité et progrès. Ces aspects se reflètent dans notre ambition de rendre les technologies innovantes accessibles à un public aussi large que possible. Nous y parvenons en proposant une large gamme de modèles avec tous les systèmes de transmission dont nous disposons, du diesel et de l'essence à l'hybride et au 100 % électrique."

C'est déjà le cas pour l'Ioniq et le Kona, qui permettent à un candidat acheteur de choisir en fonction de son profil de mobilité et de son budget. "Dans notre philosophie, les voitures hybrides, les plug-ins et les voitures entièrement électriques ne concurrencent pas les voitures au diesel ou à essence, mais constituent un ajout intéressant et durable à notre offre, en interprétant l'électrification au sens le plus large du terme. Nous ne parlons donc plus de transmission "alternative" : les Ioniq et Kona Hybrid et Electric font partie intégrante de la gamme et, dans le cas du Kona, représentent déjà la moitié des ventes aujourd'hui."

D'excellentes performances, à un prix juste

Ce dernier point est lié au fait que Hyundai a conclu des accords intéressants en matière de flotte dans notre pays. Les gestionnaires de vastes parcs automobiles et les sociétés de leasing sont réputés pour être professionnels et guidés dans leurs choix par des considérations purement commerciales : quelles marques et quels modèles offrent le meilleur rapport qualité/prix? Qu'en est-il de la fiabilité et de la durabilité? Quelle est la valeur de revente? La déductibilité fiscale pèse aussi dans la balance et les voitures électriques obtiennent de très bons résultats, à cet égard. L'électrification est un must pour atteindre les objectifs de plus en plus stricts en matière de CO2 à l'avenir.

Une autonomie de 500 km à moins de 50 000 euros

Le fait que Hyundai apparaisse désormais dans l'offre des sociétés de leasing est lié à la composition de sa gamme électrique. "Pour Hyundai, l'électrification n'est pas un projet prestigieux avec lequel elle veut séduire une clientèle particulière. Notre principale priorité est de rendre la conduite électrique accessible à un public aussi large que possible. Nos modèles offrent ainsi une autonomie réelle de 300 à 450 kilomètres. Un chauffeur de taxi gantois parvient même régulièrement à parcourir plus de 500 kilomètres avec un Kona Electric à 46 499 euros, TVA comprise. Comparez ces performances et ce prix à ceux de la concurrence et vous comprendrez pourquoi nos modèles électriques s'imposent sur le marché."

Une garantie gage de fiabilité

La véritable percée de Hyundai sur le marché belge a eu lieu en 2000, après le lancement du Santa Fe en guise d'alternative aux SUV imposants et onéreux des marques allemandes et japonaises. Hyundai n'est aujourd'hui plus synonyme de bon marché, mais jouit d'une excellente réputation en termes de fiabilité grâce à une garantie unique de 5 ans sans limitation de kilométrage. De nouveaux modèles hybrides seront lancés dans les années à venir pour anticiper les normes d'émission plus strictes. On peut, par ailleurs, s'attendre à la commercialisation de voitures entièrement électriques avec lesquelles Hyundai entend concurrencer les marques haut de gamme sans pour autant vouloir s'approprier ce segment.

Trouvez plus d'informations ou réservez un essai routier sur www.hyundai.be

Ce qui semblait être la promesse illusoire d'un ambitieux nouvel arrivant il y a 10 ans est aujourd'hui une réalité : Hyundai Motor Company figure dans le top 5 des marques automobiles à l'échelle internationale. Cette forte hausse est d'autant plus étonnante que la marque de volume sud-coréenne n'est présente sur le marché que depuis 1976.Afin de pouvoir répondre rapidement et adéquatement à la demande et aux besoins spécifiques des marchés locaux, le constructeur sud-coréen a fortement investi au cours de la dernière décennie dans le développement d'un centre régional de R&D près de Francfort, où de nouveaux modèles sont conçus pour le marché européen. Il exploite également une usine en République tchèque. Hyundai développe et construit ses modèles pour l'Europe en Europe, ce qui lui permet de superviser tout le processus.Hyundai doit son succès à la cohérence de ses modèles et de sa politique de qualité; le rapport qualité/prix n'en est qu'une composante. Wim Doms, son porte-parole : "En coréen, Hyundai signifie modernité et progrès. Ces aspects se reflètent dans notre ambition de rendre les technologies innovantes accessibles à un public aussi large que possible. Nous y parvenons en proposant une large gamme de modèles avec tous les systèmes de transmission dont nous disposons, du diesel et de l'essence à l'hybride et au 100 % électrique." C'est déjà le cas pour l'Ioniq et le Kona, qui permettent à un candidat acheteur de choisir en fonction de son profil de mobilité et de son budget. "Dans notre philosophie, les voitures hybrides, les plug-ins et les voitures entièrement électriques ne concurrencent pas les voitures au diesel ou à essence, mais constituent un ajout intéressant et durable à notre offre, en interprétant l'électrification au sens le plus large du terme. Nous ne parlons donc plus de transmission "alternative" : les Ioniq et Kona Hybrid et Electric font partie intégrante de la gamme et, dans le cas du Kona, représentent déjà la moitié des ventes aujourd'hui."Ce dernier point est lié au fait que Hyundai a conclu des accords intéressants en matière de flotte dans notre pays. Les gestionnaires de vastes parcs automobiles et les sociétés de leasing sont réputés pour être professionnels et guidés dans leurs choix par des considérations purement commerciales : quelles marques et quels modèles offrent le meilleur rapport qualité/prix? Qu'en est-il de la fiabilité et de la durabilité? Quelle est la valeur de revente? La déductibilité fiscale pèse aussi dans la balance et les voitures électriques obtiennent de très bons résultats, à cet égard. L'électrification est un must pour atteindre les objectifs de plus en plus stricts en matière de CO2 à l'avenir. Le fait que Hyundai apparaisse désormais dans l'offre des sociétés de leasing est lié à la composition de sa gamme électrique. "Pour Hyundai, l'électrification n'est pas un projet prestigieux avec lequel elle veut séduire une clientèle particulière. Notre principale priorité est de rendre la conduite électrique accessible à un public aussi large que possible. Nos modèles offrent ainsi une autonomie réelle de 300 à 450 kilomètres. Un chauffeur de taxi gantois parvient même régulièrement à parcourir plus de 500 kilomètres avec un Kona Electric à 46 499 euros, TVA comprise. Comparez ces performances et ce prix à ceux de la concurrence et vous comprendrez pourquoi nos modèles électriques s'imposent sur le marché."La véritable percée de Hyundai sur le marché belge a eu lieu en 2000, après le lancement du Santa Fe en guise d'alternative aux SUV imposants et onéreux des marques allemandes et japonaises. Hyundai n'est aujourd'hui plus synonyme de bon marché, mais jouit d'une excellente réputation en termes de fiabilité grâce à une garantie unique de 5 ans sans limitation de kilométrage. De nouveaux modèles hybrides seront lancés dans les années à venir pour anticiper les normes d'émission plus strictes. On peut, par ailleurs, s'attendre à la commercialisation de voitures entièrement électriques avec lesquelles Hyundai entend concurrencer les marques haut de gamme sans pour autant vouloir s'approprier ce segment.Trouvez plus d'informations ou réservez un essai routier sur www.hyundai.be