Les recrues ont actuellement trois minutes et trente secondes pour effectuer le parcours. Le taux de réussite est de 97% chez les hommes et de 65% chez les femmes. Ceux qui échouent à ce test doivent attendre deux mois avant de retenter leur chance. Catherine De Bolle, patronne de la police fédérale, est au courant du problème et a déjà lancé l'élaboration d'un projet de révision de ce test. Si une analyse est en cours, aucune décision concrète n'a pour l'instant été prise sur le futur test physique. L'objectif ne serait cependant pas de le rendre plus facile pour les femmes mais de relever le degré de difficulté pour les candidats masculins. (Belga)

Les recrues ont actuellement trois minutes et trente secondes pour effectuer le parcours. Le taux de réussite est de 97% chez les hommes et de 65% chez les femmes. Ceux qui échouent à ce test doivent attendre deux mois avant de retenter leur chance. Catherine De Bolle, patronne de la police fédérale, est au courant du problème et a déjà lancé l'élaboration d'un projet de révision de ce test. Si une analyse est en cours, aucune décision concrète n'a pour l'instant été prise sur le futur test physique. L'objectif ne serait cependant pas de le rendre plus facile pour les femmes mais de relever le degré de difficulté pour les candidats masculins. (Belga)