Les pompiers de Liège avaient déposé un préavis de grève dont l'échéance était prévue ce mercredi à 20h00. Ils menaçaient de débrayer si aucun accord n'était trouvé avec la direction de l'intercommunale IILE, qui avait annulé une réunion de concertation. La direction de l'intercommunale estimait que les conditions n'étaient pas réunies pour une concertation. "Nous n'avons pas eu de contact avec la direction qui connaissait pourtant la menace de grève", a ajouté M. Kinot. La réunion devait porter notamment sur la "masse d'habillement", soit les 1.200 euros que reçoivent annuellement les pompiers liégeois pour acheter les vêtements nécessaires à leur activité. (Belga)

Les pompiers de Liège avaient déposé un préavis de grève dont l'échéance était prévue ce mercredi à 20h00. Ils menaçaient de débrayer si aucun accord n'était trouvé avec la direction de l'intercommunale IILE, qui avait annulé une réunion de concertation. La direction de l'intercommunale estimait que les conditions n'étaient pas réunies pour une concertation. "Nous n'avons pas eu de contact avec la direction qui connaissait pourtant la menace de grève", a ajouté M. Kinot. La réunion devait porter notamment sur la "masse d'habillement", soit les 1.200 euros que reçoivent annuellement les pompiers liégeois pour acheter les vêtements nécessaires à leur activité. (Belga)