"Le président Mahmoud Abbas a envoyé mardi une lettre au président américain Barack Obama, dans laquelle il affirme l'engagement de la partie palestinienne envers l'option à deux Etats", a déclaré à WAFA Nimr Hammad, conseiller politique de M. Abbas. "Les démarches à l'Assemblée générale de l'ONU pour élever le statut de la Palestine au rang d'Etat non membre ne sont pas une décision unilatérale", a souligné M. Hammad. Les Etats-Unis ont clairement exprimé leur opposition à la candidature de la Palestine au statut d'Etat non membre des Nations unies. Pour le projet d'Etat palestinien, les Etats-Unis plaident pour des négociations de paix directes israélo-palestiniennes. Celles-ci sont interrompues depuis septembre 2010. "Le président Abbas explique dans sa lettre que cette action a pour but de confirmer le droit du peuple palestinien sur sa terre, qui est un territoire occupé, et non un territoire contesté", a expliqué le conseiller de Mahmoud Abbas. "Nous serons prêts à reprendre les négociations après l'obtention de la reconnaissance internationale", a-t-il promis. M. Abbas a officialisé le 27 septembre à la tribune des Nations unies son projet pour que la Palestine obtienne à l'ONU le statut d'Etat non membre d'ici la fin de l'année à l'Assemblée générale, où la majorité simple requise lui semble acquise. (PVO)

"Le président Mahmoud Abbas a envoyé mardi une lettre au président américain Barack Obama, dans laquelle il affirme l'engagement de la partie palestinienne envers l'option à deux Etats", a déclaré à WAFA Nimr Hammad, conseiller politique de M. Abbas. "Les démarches à l'Assemblée générale de l'ONU pour élever le statut de la Palestine au rang d'Etat non membre ne sont pas une décision unilatérale", a souligné M. Hammad. Les Etats-Unis ont clairement exprimé leur opposition à la candidature de la Palestine au statut d'Etat non membre des Nations unies. Pour le projet d'Etat palestinien, les Etats-Unis plaident pour des négociations de paix directes israélo-palestiniennes. Celles-ci sont interrompues depuis septembre 2010. "Le président Abbas explique dans sa lettre que cette action a pour but de confirmer le droit du peuple palestinien sur sa terre, qui est un territoire occupé, et non un territoire contesté", a expliqué le conseiller de Mahmoud Abbas. "Nous serons prêts à reprendre les négociations après l'obtention de la reconnaissance internationale", a-t-il promis. M. Abbas a officialisé le 27 septembre à la tribune des Nations unies son projet pour que la Palestine obtienne à l'ONU le statut d'Etat non membre d'ici la fin de l'année à l'Assemblée générale, où la majorité simple requise lui semble acquise. (PVO)