L'abandon de la limite d'âge va également s'opérer le 1er mai prochain du côté des mutualités socialistes, dont le porte-parole, Urbain Vandormael, pense que cette nouvelle mesure s'imposera bientôt dans toutes les mutuelles. Danny De Bock, directeur opérationnel de l'Union Nationale des Mutualités Libres (coupole de Partena, entre autres), assure quant à lui ne pas vouloir suivre aveuglément les concurrents et être occupé à réaliser une analyse financière en vue de prendre une décision quant à l'ouverture des nouvelles affiliations aux plus de 65 ans. Le risque de devoir être pris en charge en institution hospitalière est doublé entre 65 et 85 ans, selon une analyse des MC. La durée du séjour en hôpital a également tendance à augmenter avec l'âge du patient. D'une moyenne de 9 jours pour les personnes âgées de 45 ans, elle passe ainsi à 10 jours à 65 ans puis à 21 jours à 85 ans. Le coût de la prise en charge emprunte une courbe identique, la facture moyenne comportant 498 euros pour la tranche d'âge des 20-64 ans, et grimpant à 638 euros pour les plus de 65 ans. Or, 80 pourcents de ces derniers n'ont pas d'assurance hospitalisation auprès d'une mutualité. (Belga)

L'abandon de la limite d'âge va également s'opérer le 1er mai prochain du côté des mutualités socialistes, dont le porte-parole, Urbain Vandormael, pense que cette nouvelle mesure s'imposera bientôt dans toutes les mutuelles. Danny De Bock, directeur opérationnel de l'Union Nationale des Mutualités Libres (coupole de Partena, entre autres), assure quant à lui ne pas vouloir suivre aveuglément les concurrents et être occupé à réaliser une analyse financière en vue de prendre une décision quant à l'ouverture des nouvelles affiliations aux plus de 65 ans. Le risque de devoir être pris en charge en institution hospitalière est doublé entre 65 et 85 ans, selon une analyse des MC. La durée du séjour en hôpital a également tendance à augmenter avec l'âge du patient. D'une moyenne de 9 jours pour les personnes âgées de 45 ans, elle passe ainsi à 10 jours à 65 ans puis à 21 jours à 85 ans. Le coût de la prise en charge emprunte une courbe identique, la facture moyenne comportant 498 euros pour la tranche d'âge des 20-64 ans, et grimpant à 638 euros pour les plus de 65 ans. Or, 80 pourcents de ces derniers n'ont pas d'assurance hospitalisation auprès d'une mutualité. (Belga)