Les experts arrivés mercredi dans la capitale syrienne ont quitté l'hôtel à bord de trois véhicules, sans que les journalistes ne puissent leur poser de questions. L'équipe doit vérifier "13 ou 14" allégations des deux camps -régime et rebelles- sur un recours à l'arme chimique dans les combats à travers le pays. Le chef de la mission Aake Sellström avait indiqué récemment que son équipe espérait pouvoir présenter un rapport final sur les accusations "peut-être à la fin octobre". Les experts avaient déjà enquêté sur une attaque à l'arme chimique le 21 août près de Damas, qui avait fait près de 1.500 morts selon Washington. Dans leur rapport publié le 16 septembre, ils avaient conclu à l'utilisation de gaz sarin à une large échelle dans cette attaque, sans pointer du doigt les responsables. Le président syrien Bachar al-Assad a renouvelé l'engagement de son régime à détruire l'arsenal chimique, au moment où Russes et Occidentaux ont progressé vers un accord sur plusieurs points cruciaux d'une résolution des Nations unies sur ce dossier. (Belga)

Les experts arrivés mercredi dans la capitale syrienne ont quitté l'hôtel à bord de trois véhicules, sans que les journalistes ne puissent leur poser de questions. L'équipe doit vérifier "13 ou 14" allégations des deux camps -régime et rebelles- sur un recours à l'arme chimique dans les combats à travers le pays. Le chef de la mission Aake Sellström avait indiqué récemment que son équipe espérait pouvoir présenter un rapport final sur les accusations "peut-être à la fin octobre". Les experts avaient déjà enquêté sur une attaque à l'arme chimique le 21 août près de Damas, qui avait fait près de 1.500 morts selon Washington. Dans leur rapport publié le 16 septembre, ils avaient conclu à l'utilisation de gaz sarin à une large échelle dans cette attaque, sans pointer du doigt les responsables. Le président syrien Bachar al-Assad a renouvelé l'engagement de son régime à détruire l'arsenal chimique, au moment où Russes et Occidentaux ont progressé vers un accord sur plusieurs points cruciaux d'une résolution des Nations unies sur ce dossier. (Belga)