Une révision de cette mesure pourrait ainsi avoir lieu aux États-Unis et s'étendre par la suite aux autres pays. Le New York Times aurait obtenu cette information après avoir contacté la Federal Aviation Administration, l'organe chargé des réglementations à bord des vols commerciaux sur le territoire américain.

L'administration rappelle toutefois que l'autorisation d'un appareil électronique lors d'un vol ne peut se faire qu'après après avoir testé celui-ci. Comme aucun test regroupé n'existe, chaque appareil électronique devra alors être testé individuellement, sur chacun des modèles d'avion, pour chacune des compagnies aériennes existantes et sur un vol vide.

En novembre 2011, le journaliste du New York Times, Nick Bilton, rappelait qu'un accident d'avion n'avait jamais été attribué à l'utilisation d'un appareil électronique durant un vol. En effet, le fait d'éteindre puis de rallumer les appareils électroniques en même temps créerait plus d'interférences et donc plus de danger.

Le Vif.be

Une révision de cette mesure pourrait ainsi avoir lieu aux États-Unis et s'étendre par la suite aux autres pays. Le New York Times aurait obtenu cette information après avoir contacté la Federal Aviation Administration, l'organe chargé des réglementations à bord des vols commerciaux sur le territoire américain. L'administration rappelle toutefois que l'autorisation d'un appareil électronique lors d'un vol ne peut se faire qu'après après avoir testé celui-ci. Comme aucun test regroupé n'existe, chaque appareil électronique devra alors être testé individuellement, sur chacun des modèles d'avion, pour chacune des compagnies aériennes existantes et sur un vol vide. En novembre 2011, le journaliste du New York Times, Nick Bilton, rappelait qu'un accident d'avion n'avait jamais été attribué à l'utilisation d'un appareil électronique durant un vol. En effet, le fait d'éteindre puis de rallumer les appareils électroniques en même temps créerait plus d'interférences et donc plus de danger. Le Vif.be