Une dizaine de militants ont mimé la vente aux enchères d'une tonne de carbone, qui était symbolisée par un ballon installé sur la place du Luxembourg. Les acheteurs, en l'occurrence les représentants des grands secteurs industriels, ont finalement emporté la tonne pour 3,59 euros, soit à peine le prix d'un hamburger, ont déploré les associations. "Le prix était encore plus bas il y a quelques semaines et est actuellement de 5,10 euros", précise Sam Van den Plas du WWF. "Le système ETS a failli à son objectif: inciter les industries à forte intensité énergétique à investir dans les économies d'énergies et les énergies renouvelables et ainsi drastiquement réduire leurs émissions de gaz à effet de serre", estime le WWF. Le 16 avril, le Parlement européen aura à se prononcer sur une proposition de la Commission qui retarderait la mise aux enchères de crédits carbone, poursuit M. Van den Plas. "Il est important qu'elle soit approuvée afin que l'offre et la demande puissent être recalibrées." La proposition devra encore, ensuite, passer par les Etats membres. (Belga)

Une dizaine de militants ont mimé la vente aux enchères d'une tonne de carbone, qui était symbolisée par un ballon installé sur la place du Luxembourg. Les acheteurs, en l'occurrence les représentants des grands secteurs industriels, ont finalement emporté la tonne pour 3,59 euros, soit à peine le prix d'un hamburger, ont déploré les associations. "Le prix était encore plus bas il y a quelques semaines et est actuellement de 5,10 euros", précise Sam Van den Plas du WWF. "Le système ETS a failli à son objectif: inciter les industries à forte intensité énergétique à investir dans les économies d'énergies et les énergies renouvelables et ainsi drastiquement réduire leurs émissions de gaz à effet de serre", estime le WWF. Le 16 avril, le Parlement européen aura à se prononcer sur une proposition de la Commission qui retarderait la mise aux enchères de crédits carbone, poursuit M. Van den Plas. "Il est important qu'elle soit approuvée afin que l'offre et la demande puissent être recalibrées." La proposition devra encore, ensuite, passer par les Etats membres. (Belga)