Parmi les 6.132 fonctionnaires qui travaillent désormais partiellement, on retrouve plus de femmes (3.787) que d'hommes (2.345). Les télétravailleurs dont le domicile est en Flandre sont 3.377, pour 2.076 en Wallonie et 664 à Bruxelles. M. Bogaert n'y voit que des avantages: loyer en baisse pour les pouvoirs publics, gain pour l'environnement et le temps de trajet des navetteurs et enfin, meilleur équilibre entre vies privée et professionnelle. Le secrétaire d'État rappelle aussi l'ouverture en décembre dernier de 22 bureaux "satellites" de six départements de l'administration fédérale, qui offrent un encadrement professionnel plus proche du domicile du fonctionnaire. (Belga)