Tous les artistes n'ont pas la possibilité de se voir proposer un contrat de travail ou un statut d'indépendant, a rappelé vendredi la ministre des Affaires sociales, Laurette Onkelinx (PS). "Un exemple concret : je commande une oeuvre d'art à un artiste, je ne peux pas établir de contrat de travail pour la durée de sa réalisation", a-t-elle expliqué. Pour que ces artistes (peintres, créateurs, auteurs, chorégraphes) puissent bénéficier d'une protection sociale complète, Laurette Onkelinx a créé un statut spécifique en 2002: le statut 1bis. "Malheureusement, certains employeurs usurpent ce statut par facilité ou par économie, plus que par réelle nécessité: le statut 1bis remplace souvent un contrat de travail en bonne et due forme, ce qui n'est pas acceptable", a-t-elle fait observer. (Belga)

Tous les artistes n'ont pas la possibilité de se voir proposer un contrat de travail ou un statut d'indépendant, a rappelé vendredi la ministre des Affaires sociales, Laurette Onkelinx (PS). "Un exemple concret : je commande une oeuvre d'art à un artiste, je ne peux pas établir de contrat de travail pour la durée de sa réalisation", a-t-elle expliqué. Pour que ces artistes (peintres, créateurs, auteurs, chorégraphes) puissent bénéficier d'une protection sociale complète, Laurette Onkelinx a créé un statut spécifique en 2002: le statut 1bis. "Malheureusement, certains employeurs usurpent ce statut par facilité ou par économie, plus que par réelle nécessité: le statut 1bis remplace souvent un contrat de travail en bonne et due forme, ce qui n'est pas acceptable", a-t-elle fait observer. (Belga)