Cette intrusion, ou hacking, a été découverte début de l'année passée, selon le porte-parole du SPF Affaires étrangères, Joren Vandeweyer. Les Affaires étrangères ont porté plainte mais ne communiquent pas sur la question de savoir si les auteurs des faits ont réussi ou non à copier des informations sensibles. Depuis cette découverte, le SPF Affaires étrangères a fait appel à des services spécialisés pour renforcer sa sécurité sur internet. (Belga)

Cette intrusion, ou hacking, a été découverte début de l'année passée, selon le porte-parole du SPF Affaires étrangères, Joren Vandeweyer. Les Affaires étrangères ont porté plainte mais ne communiquent pas sur la question de savoir si les auteurs des faits ont réussi ou non à copier des informations sensibles. Depuis cette découverte, le SPF Affaires étrangères a fait appel à des services spécialisés pour renforcer sa sécurité sur internet. (Belga)