Selon M. Rasmussen, l'annexion de la Crimée par la Russie est contraire au droit international. Il réfute également l'affirmation de la Russie selon laquelle l'Alliance militaire atlantique s'immisce dans les affaires internes de l'Ukraine. Le secrétaire général de l'Otan s'est par ailleurs inquiété, dimanche dans un communiqué, de la nouvelle escalade de tensions dans l'est de l'Ukraine. "Nous sommes vivement préoccupés par la campagne menée par des séparatistes pro-russes incitant à la violence pour déstabiliser l'Ukraine. La réapparition d'hommes armés en uniformes sans insigne rappelle le scénario qui s'est déroulé lors de l'annexion illégale et illégitime de la Crimée par la Russie", affirme-t-il. Il appelle la Russie à retirer ses troupes, y compris les forces spéciales, des zones frontalières de l'Ukraine. "Toute nouvelle tentative d'ingérence militaire, sous quel prétexte que ce soit, ne fera qu'accroître l'isolement international de la Russie", conclut-il. (Belga)

Selon M. Rasmussen, l'annexion de la Crimée par la Russie est contraire au droit international. Il réfute également l'affirmation de la Russie selon laquelle l'Alliance militaire atlantique s'immisce dans les affaires internes de l'Ukraine. Le secrétaire général de l'Otan s'est par ailleurs inquiété, dimanche dans un communiqué, de la nouvelle escalade de tensions dans l'est de l'Ukraine. "Nous sommes vivement préoccupés par la campagne menée par des séparatistes pro-russes incitant à la violence pour déstabiliser l'Ukraine. La réapparition d'hommes armés en uniformes sans insigne rappelle le scénario qui s'est déroulé lors de l'annexion illégale et illégitime de la Crimée par la Russie", affirme-t-il. Il appelle la Russie à retirer ses troupes, y compris les forces spéciales, des zones frontalières de l'Ukraine. "Toute nouvelle tentative d'ingérence militaire, sous quel prétexte que ce soit, ne fera qu'accroître l'isolement international de la Russie", conclut-il. (Belga)