Le 29 mai 1913, le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky et Vaslav Nijinski était donné pour la toute première fois au Théâtre des Champs-Elysées, à Paris. Cent ans plus tard, l'oeuvre garde le même parfum de scandale. Le Ballet de Flandre, a décidé comme beaucoup d'autres ballets du monde, de s'y frotter lors de sa saison 2013-2014 à l'occasion du centenaire de la première. La version de Glen Tetley, ainsi que les reprises des "Noces" d'Edward Clug et de "Faun" du Belge Sidi Larbi Cherkaoui, forment "Diaghilev Unbound", une trilogie imaginée en hommage à Serge Diaghilev, fondateur des Ballets Russes. On pourra également revoir "The Return of Ulysses", monté avec succès cette saison, et découvrir "Beyond the Tutu". Très peu connu en Belgique francophone, le Ballet Royal de Flandre est reconnu ailleurs dans le monde comme l'un des meilleurs de la planète. L'institution a reçu en février dernier l'Award for Outstanding Company du Critics' Circle aux National Dance Awards de Londres. (Belga)

Le 29 mai 1913, le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky et Vaslav Nijinski était donné pour la toute première fois au Théâtre des Champs-Elysées, à Paris. Cent ans plus tard, l'oeuvre garde le même parfum de scandale. Le Ballet de Flandre, a décidé comme beaucoup d'autres ballets du monde, de s'y frotter lors de sa saison 2013-2014 à l'occasion du centenaire de la première. La version de Glen Tetley, ainsi que les reprises des "Noces" d'Edward Clug et de "Faun" du Belge Sidi Larbi Cherkaoui, forment "Diaghilev Unbound", une trilogie imaginée en hommage à Serge Diaghilev, fondateur des Ballets Russes. On pourra également revoir "The Return of Ulysses", monté avec succès cette saison, et découvrir "Beyond the Tutu". Très peu connu en Belgique francophone, le Ballet Royal de Flandre est reconnu ailleurs dans le monde comme l'un des meilleurs de la planète. L'institution a reçu en février dernier l'Award for Outstanding Company du Critics' Circle aux National Dance Awards de Londres. (Belga)